décembre 2011


Hugo Cabret sera, je pense, mon film coup de coeur de Noël. C’est histoire d’un petit garçon orphelin, vivant dans la gare Montparnasse dont le travail consiste à en remonter les horloges, qui essaye de réparer un vieil automate pour en découvrir le secret.

C’est ce que j’appelle un beau film. Les décors sont magnifiques, soignés dans les moindres détails. L’histoire est vraiment une belle histoire, sur le rêve, l’amitié, l’amour, une histoire qui fait rêver, qui m’a tiré ma petite larme. C’est aussi une belle ode au cinéma, et moi qui n’y connais pas grand chose, j’ai appris plein de choses.

Les acteurs sont super, le garçon qui joue le héros en particulier joue très bien. J’ai quand même ma préférence pour le libraire joué par Christopher Lee, et puis quelle magnifique libraire !

La 3D vaut le coup également, et pourtant ce n’est pas dans mes habitudes de la plébisciter. Je crois que c’est le meilleur film en 3D que je n’ai jamais vu, mieux qu’Avatar. Paris vu du haut de la tour de la gare Montparnasse est magnifique, l’ascension de cette même tour m’a donné le vertige, l’entrée en gare des trains est époustouflante, et même les vieux films dans les vieilles salles de cinéma ont été adaptés en 3D. On s’imagine le travail de titan qu’il doit y avoir derrière.

Bref, je le conseille, si vous pouvez, allez le voir, et ne vous passez pas de la 3D si on vous la propose.

Comme d’habitude je mets la bande-annonce, en français même si je l’ai vu en VO.

J’en attendais beaucoup de ce film, alors que crois que j’ai été un peu déçue, mais cela reste un très bon animé je trouve.

Nous vivons ici l’histoire personnelle de Chat Potté, avec également le récit de son enfance. La quête, le fil conducteur de tout le film est tirée de l’histoire de Jack et le haricot magique, et a été adaptée ici, pour mettre en avant l’histoire du chat. L’intrigue est donc assez classique (nous partons à la recherche de la poule aux oeufs d’or qui attire toutes les convoitises), mais très drôle, avec beaucoup d’action également. L’humour apporte vraiment un plus au film, et je crois que c’était le but, c’est avant tout un dessin animé qui fait rire.

J’ai apprécié également en savoir plus sur l’histoire de ce chat, qui à mon avis méritait amplement d’avoir son film à lui. Et puis c’est un chat, alors comment ne pas aimer. Plusieurs fois dans le film j’ai cru retrouver Misty et je me suis dit : « c’est tout pareil !  » ^_^

La bande son est excellente également. Il manque des chansons à mon goûts, comme il y en a tant chez Disney, mais bon, nous ne sommes pas chez Disney et il n’y en a pas. Mais la musique de fond n’en reste pas moins superbe.

Et voilà la bande-annonce pour finir, pour que vous puissiez vous faire une idée. 🙂

Ce n’est pas Martine à la ferme, mais bien Misty chez la véto. 😛 Nous avions rendez-vous vendredi après-midi. Minou n’a pas arrêté de miauler dans sa cage de transport. Pourtant le trajet a duré moins de 10 minutes à pieds, la véto dit que c’est un caprice, qu’il a un fort caractère et qu’il ne faut pas que je me laisse faire.

Sinon, il a bien 5 mois, donc début janvier je vais le faire castrer. Et je vais en profiter pour lui faire mettre la puce électronique aussi. Sinon il est en très bonne santé. Il est petit, mais il ne deviendra pas très gros, il devrait être à peine plus gros ce que qu’il est aujourd’hui. Ce qui m’arrange car j’ai une préférence pour les petits chats. 🙂 Nous avons fait les vaccins, et il faut y retourner pour le rappel début janvier aussi. Il n’a plus de puces (Trop contente ! Après mon long  combat !), par contre il avait le taenia. Je m’en suis aperçue grâce aux petits grains de riz retrouvés sur sa couche, qui sont en fait les anneaux du taenia. Je l’avais vermifugé, mais seulement contre les ascaris, je ne savais pas. Du coup la véto m’a donné un vermifuge complet, à renouveler dans un mois. Moins de 24h après le taenia était dans les selles, et Minou débarrassé. Maintenant Misty a une très belle pochette avec son carnet de santé dedans. 😀

Je suis très contente de ce premier rendez-vous, la vétérinaire est vraiment très bien. 🙂

En petit bonus des photos qui datent d’hier. ^^

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Peu présente en ce moment car assez fatiguée, en partie à cause de soucis de santé. Du coup je fais comme Minou, je dors. J’ai des articles à écrire car je voudrais vous faire partager des choses, comme la première visite de Minou chez la véto (enfin, la première avec moi), mon dernier ciné, ma cuisine, etc. Mais j’ai un peu de mal à garder les yeux ouverts le soir, et à aligner les mots. Je vais essayer de faire un effort dans la semaine quand même. Sinon je vous rassure, Minou va très bien de son côté, même s’il râle un peu de mon manque de dynamisme du moment. Voilà donc un petit mot pour dire que je n’ai pas disparu. 🙂

Bonne semaine à tous.

 

Encore un bon policier de Franck Thilliez. C’est le quatrième que je lis et je l’ai aimé aussi.  Peut-être un peu moins que les trois autres (Train d’enfer pour Ange Rouge, Deuils de miel et L’anneau de Moebius qui reste mon préféré) mais je l’ai trouvé très intéressant quand même, il n’a pas tenu la semaine. 🙂

L’enquête en elle-même est bien menée, originale de part la personnalité du tueur en série, mais reste assez banale dans le procédé de résolution. Pas de climax selon moi, j’ai toujours voulu savoir la suite mais je ne suis jamais « montée en pression » lors de la lecture, pas de trépignement d’impatience.  Mais l’envie était là quand même.

L’intérêt du livre réside surtout selon moi dans la personnalité peu commune du personnage principal, Lucie Hennebelle, brigadier de police, qui, part manque d’effectif lors des congés de Noël,  se retrouve placée sur l’affaire réservée d’habitude aux lieutenants. Une aubaine pour elle qui devra faire ses preuves si elle ne vaut pas être cantonnée aux affaires courantes, sans intérêt pour elle. Une personne discrète, en apparence banale, mais en réalité un peu « bizarre », avec des centres d’intérêts qui refroidissent un peu. A la fin du bouquin on ne sait pas tout, alors il me tarde de lire un autre roman dont elle fera partie, je crois qu’il y en a.

Au global, je dirais donc un bon polar, agréable à lire au coin du feu, mais qui ne fait quand même pas parti des meilleurs.

J’ai lu ce livre dans le cadre du Challege ABC de Babelio.