Dans ce deuxième tome nous retrouvons Tengo et Aomamé, vivant toujours chacun leur vie de leur côté. L’une en fuite, après avoir commis son dernier meurtre, mais pas des moindre. L’autre, soit se rapprochant de Fukaéri et de ses mystères, soit au chevet de son père, désireux d’en apprendre d’avantage sur ses origines. Sans oublier les Little People que nous découvrons un peu plus au fil des pages tournées.

Un peu déçue par ce deuxième tome, un peu trop original et farfelu à mon goût, malgré une écriture qui ne perd pas en qualité. L’intrigue bien amenée dans le tome 1 aurait méritée des explications plus « recevables » malgré une très forte interaction avec le fantastique. En particulier, le thème de l’immaculée conception abordé ici me parait quelque peu ridicule et en décalage avec le reste du récit. Des passages intenses s’alternent avec un certain nombre de longueurs et l’histoire y perd un peu d’intérêt à mes yeux.

Le récit reste quand même globalement très attrayant. Nous aimons en apprendre d’avantage sur le passé de Tengo et Aomamé, sur leurs états d’âme, sur les Little people, avec toutes les questions que leur présence soulève. Nous avons tout de même hâte de découvrir de troisième tome.

Advertisements