En grande fan de Woody Allen, je devais vous parler de son dernier film, que je suis allée voir hier soir.

To Rome with Love nous fait partir à la découverte de la ville éternelle à travers différentes histoires de personnages, de simples résidents ou de visiteurs pour l’été, mêlant romances, aventures et quiproquos. (Allociné)

Leopoldo Pisanello se réveille un matin à Rome harcelé par les media sans comprendre pourquoi. Jerry et Phyllis y rende visite à leur fille qui doit se marier à un syndicaliste, dont le père, croquemort, chante de l’opéra mais seulement sous la douche. Au même moment, Jack, un jeune architecte, tombe amoureux de Monica, la meilleure amie mythomane de sa fiançée. (Wikipédia)

Comme d’habitude, j’ai adoré ce film. Woody Allen a une façon de raconter la vie des gens qui me fascine. Il n’y a guère d’action, juste une observation de la vie de gens ordinaires (ou pas), et pourtant on ne s’ennuie jamais. Et puis y’a Rome ! Comme dans chacun de ses films, Woody Allen met en valeur un cadre, et avant une histoire pour moi c’est avant tout une ville, avec ses multiples atmosphères. Et bien sûr j’ai envie d’y aller maintenant ! ^^ De la même façon que j’avais eu envie d’aller à Paris après « Minuit à Paris » ou à Barcelone après « Vicky, Christina, Barcelona ». Dans To Rome with Love, il y a l’humour, la poésie, la magie même, la lumière, la musique, les ambiances, et Rome. Je suis ressortie du cinéma en chantant ! Allez-y donc, si vous aimez Woody Allen, je vous le conseille.

Et comme d’habitude la bande-annonce (en V.O, mais aussi dispo en V.F sur le net).

Advertisements