Une nouvelle participation au “mardi sur son 31″ créé par Sophie. Aujourd’hui c’est l’édition n°20.

En ce moment je lis L’Amanite de Astrid Hie-Desgranges. J’ai acheté ce livre au salon du livre et de la BD qui s’est déroulé à côté de chez mes parents. Je me suis laissée convaincre par la petite éditrice passionnée qui l’édite, très persuasive, qui avait une fois absolue en ce livre.

Voilà la phrase que j’ai sélectionnée à la page 31 : ” Ce qui semble évident, c’est son incapacité à entretenir des rapports normaux avec autrui.”

Advertisements