J’ai décidé il y a un petit moment de participer au challenge La face cachée des Disney proposé par isallysun. Il s’agit de lire les ouvres originales qui ont inspiré les films de Disney. Je me suis inscrite au niveau Peter pan pour seulement une lecture, mais je vais peut-être changer pour la catégorie Pinocchio (trois lectures).  Le logo est vraiment très joli.

J’ai choisi de critiquer relire et critiquer Cendrillon par Charles Perrault. J’ai choisi ce contes car c’est la première étude de livre que j’ai faite, pour la préparation à mon entrée en 6e. ^^Je n’en garde que des impressions, mais du coup je trouvais que ça faisait une relecture intéressante, maintenant avec mon regard « d’adulte ». Je compte également cette critique pour la lettre P du challenge ABC de Babelio.

J’avais oublié à quel point il était agréable de lire des contes. J’ai lu Cendrillon avant de m’endormir, comme on lirait des contes à un enfant. Une belle histoire, une belle écriture, des mots qui chantent, voilà de quoi trouver le sommeil facilement.

J’avais peu de souvenirs de ma première lecture de Cendrillon, j’avais 9 ans, mais j’en gardait plutôt le souvenir négatif d’un conte barbant. Quelle agréable surprise de me laisser emporter par cette courte histoire. J’ai beaucoup aimé l’écriture de Charles Perrault, tellement fluide, musicale, douce, comme une voix de maman.

L’histoire, très connue, n’en garde pas moins toute sa saveur, et rappelle en chacun de nous des rêves d’enfant. Un retour aux sources nostalgique et rassurant.

J’avais très envie de venir m’envelopper dans ce conte comme dans un cocon, quoi de mieux pour faire de beaux rêves ?

Advertisements