Dans le magasin des suicides, la famille Tuvache vend toute sorte d’articles pour se suicider depuis des générations. Seulement voilà, leur dernier né, Alan, rayonne de joie de vivre …

J’avais découvert ce roman chez Sophie il y a quelque temps. Sa critique m’avait donné envie de le lire. L’adaptation en film d’animation sortant au cinéma ce mercredi, je voulais absolument le terminer avant. Voilà qui est fait.

Comme souvent quand j’en attend beaucoup d’un livre, je suis assez déçue. Il est bien écrit, l’humour est là, et j’ai passé un bon moment. Mais j’ai trouvé l’histoire beaucoup trop simple à mon goût, pas assez travaillée, comme si tout avait été survolé, sans aucune profondeur. Du coup, je ne suis pas du tout rentrée dans le livre. Mais comme c’est tout de même assez drôle, je n’ai eu aucun mal à le finir, il se lit très facilement. Mais pas d’envie particulière de m’y accrocher, de le lire d’une traite, non rien de tout ça. Un roman agréable donc, mais je reste sur ma faim.

Advertisements