Voilà une nouvelle participation au mardi sur son 31 de Sophie. Aujourd’hui c’est l’édition n°16.

Cette semaine je lis L’écume des jours de Boris Vian, offert par Sharon lors du Swap de printemps.

A la page 31, je choisis la phrase suivante :

 » Il pourrait en résulter une dessiccation consécutive à l’introduction d’air moins riche en vapeur d’eau que celui qui s’y trouve renfermé en ce moment. »

Je regrette de ne pouvoir en choisir une plus drôle ou plus absurde mais c’est une page de dialogue avec des phrases courtes.

A bientôt pour un prochain mardi !

Publicités