Danse


Voilà une association dont il fallait absolument que je parle. Parce-qu’elle me tient beaucoup à cœur  parce-que sa cause est noble, et puis parce-que je suis ultra fan depuis 5 ans déjà. Il s’agit des Enfoiros de l’INSA de Toulouse. Vous connaissais tous les Enfoirés, association créé par Coluche en 1989, dont le but est de récolter des fonds pour les Restau du Coeur par l’intermédiaire d’un spectacle et la vente des CD, DVD associés. Et bien les Enfoiros c’est exactement la même chose, un petit frère quoi.

Les Enfoiros c’est une centaine d’étudiants de l’INSA de Toulouse, qui se donnent à fond chaque année pour monter un spectacle dont le prix des places est entièrement reversé au Restau du Coeur. Et ils font tout tous seuls, comme des grands. Bien sûr la musique, le chant, la danse, les sketches, mais aussi le son, la lumière, les décors, la com, ils cherchent des sponsors (bah oui, pour reverser l’intégralité du prix des places, il faut bien). Pendant un an ils bossent à fond pour monter un spectacle magnifique, comme des pros. Je les admire d’autant plus que ce ne sont pas des pro, ils ont quand même une scolarité à assumer, des exams à passer, ce ne sont que des étudiants … Un bel exemple de ce que la jeunesse peut accomplir de nos jours.

Et le spectacle n’est pas tout. Ils organisent aussi des quizz pour récolter des fonds sur leur campus, une collecte alimentaire, une collecte de vêtements, ils vont donner de leur temps aux bénéficaires des Restau le dimanche lors de la distribution de la soupe. Oui oui, ils font tout ça.

Concernant le concert, une semaine de représentation à lieu sur le campus de l’INSA au mois de mars – avril, avec une représentation destinée aux bénéficiaires (gratuite bien sûr), en général la première. Ensuite, au mois de mai, suivent 2 jours de représentations au théâtre des Mazades, une salle de 500 places, autant vous dire que c’est complet à chaque fois. Cette année c’était les 17 et 18 mai. Le spectacle s’intitulait Les Enfoiros crèvent l’écran. Comme d’habitude c’était magique. Et comme si ça suffisait pas, ces étudiants réalisent également un CD et un DVD dont les ventes sont reversées aux Restau du Coeur.

Vous allez me demander : et combien d’argent arrivent-ils à récolter avec tout ça ? L’année dernière : 25 000 euros. Oui, pas moins, ça vous en bouche un coin hein ?

Quelques liens :

le site internet des Enfoiros

la page facebook des Enfoiros (page accessible même à ceux qui n’ont pas facebook, comme moi, il faut absolument que vous alliez voir la vidéo qu’ils viennent de poster !)

la chaîne youtube des Enfoiros

Et deux vidéos (allez voir les autres)

Aujourd’hui je viens de réaliser un de mes rêves, une chose qui me tenait à coeur depuis longtemps : voir le ballet Le lac des cygnes, écrit par Tchaïkovsky. J’aime beaucoup la musique classique, et Tchaïkovsky est de loin mon compositeur préféré. Son ballet Le lac des cygnes se place naturellement sur la première marche du podium, loin devant les autres. Combien de fois ai-je vibré au son de cette musique émouvante ? Je ne saurais le dire. Découverte lorsque j’ai regardé le film Billy Elliott il y a quelques années, j’en suis tout de suite tombée sous le charme, comme envoûtée, amoureuse de cette musique, de ces instruments puissants, de cette émotion qui m’aurait arrachée le coeur.

Alors quand j’ai su que j’allais avoir l’occasion de voir le ballet, d’écouter l’orchestre en vrai, je n’ai pas hésité. Peu importait le prix de la place, je l’ai achetée il y a quatre mois. Il s’agissait ici de la troupe de ballet de St-Saint-Pétersbourg accompagnée de l’Orchestre National du Boltchoï, rien que ça ! J’ai attendu ce jour avec impatience.

Et je n’ai pas été déçue. Dès les premières notes de l’orchestre, avant même que le rideau ne se soit levé, les larmes ont commencé à couler sur mon visage, je crois que je réalisais enfin que c’était là, sous mes yeux, et que j’étais en train de réaliser un rêve.

Le ballet était magnifique, les danseurs et danseuses gracieux, musclés, et performants, comme Odile, le cygne noir, qui a tourné sur elle-même une trentaine de fois sans s’arrêter. Les costumes étaient superbes, les décors aussi, tout était là, tout … Je pourrais en parler pendant des heures, mais je crois qu’il vaut mieux que je laisse ici quelques extraits. Même s’il ne s’agit pas de la même troupe, ni du même orchestre car j’ai préféré prendre des vidéos de meilleure qualité.

Profitez ! 😀

Tombée par hasard sur le premier prime de l’émission, je me suis prise de passion pour Danse avec les stars. Pas pour les stars, mais pour le plaisir des yeux à regarder les danses de salon. Même si je n’en fais pas moi-même, j’ai toujours aimé regarder les gens danser. Et hier soir j’ai adoré le fox-trot de Shy’m et Maxime, alors je partage. Je ne peux pas mettre la vidéo ici, et je n’ai trouvé qu’une photo pour le moment. Mais je mets quand même, avec le lien vers la vidéo. Bon visionnage ! 🙂