En vadrouille


J’en profite pour vous présenter Moumoune, la chatte de mon papa (ne me demandez pas pourquoi il lui a donné un nom pareil …).

Publicités

Ce week-end c’était le Salon du Livre dans ma ville. Différents thèmes abordés : le Maroc, la jeunesse et les sports.  Nous avons eu droit à la présence d’un invité de marque : Tahar Ben Jelloun, venu à la fois présenter son dernier roman, Le bonheur conjugal, et nous parler de son pays le Maroc (et notamment des révolutions arabes).

Ne pouvant pas tout voir, j’ai pour ma part assisté à la conférence sur son livre, et je dois dire que je ne le regrette pas. Je n’ai encore rien lu de cet auteur, mais je l’ai trouvé formidable. Il était à la fois très drôle avec sens de la répartie très bien maîtrisé, et vraiment captivant.

Un certain nombre de sujet ont été abordés : le couple, conjugalité / amour, les différences culturelles et sociales, l’exogamie, la haine, la condition de la femme, celle de l’artiste, etc. Tahar Ben Jelloun nous a expliqué en toute simplicité comment il avait construit son livre, ce qu’il avait voulu explorer, et comment il avait voulu parler de son pays avec ce sujet on ne peu plus universel et grandement d’actualité.

La conférence a duré quarante-cinq minutes environ, avec dix minutes de questions du public. Une seule chose m’a déçue dans ce salon : le nombre de livres à vendre très insuffisant, ce qui fait que je n’ai pas pu acheter Le bonheur conjugal pour me le faire dédicacer. Je ne voulais pas l’acheter avant la conférence car je ne savais pas si ça me plairait, mais j’aurais dû. Je trouve que c’est très moyen de la part des organisateurs du salon d’avoir prévu si peu de livres d’un invité de marque comme celui-ci, ça me paraissait évident qu’ils allaient se vendre comme des petits pains … Tant pis, je ne l’achèterai pas du coup, je l’emprunterais sans doute à la bibliothèque (petit caprice de petite fille, mais tant pis).

Je suis partie en vadrouille pendant trois jours à Prague, de vendredi à lundi matin, avec mon amoureux. Et j’ai tellement aimé que je viens vous en faire la pub ici. 🙂

Prague c’est une très très très belle ville, avec une architecture magnifique, variée. Une ville avec beaucoup d’histoire (c’est une ville médiévale), de culture, des tas de choses à visiter : jardins, monuments, musées, des trous à grimper, des jolies ruelles, etc. C’est aussi la ville de la musique ! Comme ce n’est pas très très grand, nous avons tout fait à pied pendant ces trois jours. Nous logions dans un hôtel sympathique dans le quartier juif, proche du centre, pour seulement 30 euros la nuit.

Le premier jour nous avons flâné dans les rues de la vieille ville, nous sommes allés admirer l’horloge astronomique sur la place de la vieille ville. Nous nous sommes promenés sur le pont Charles. Puis nous sommes allé visiter le quartier de Mala Strana, avec ses beaux bâtiments abritant désormais diverses ambassades ainsi que les institutions tchèques, l’église St-Nicolas, nous sommes passé sur l’île Kampa et avons vu ses moulins à eaux. Nous avons également visité les jardins sous le château. Le soir nous avons mangé dans un restaurant traditionnel. Mon amoureux a pris un goulash, moi j’ai pris une galette de poulet grillé posé sur des pommes de terre.

Le lendemain nous avons passé la journée au château, il y avait tant à voir ! Les jardins, la sublime cathédrale St-Guy (nous avons grimpé dans l’une des tours), le palais royal, la basilique St-Georges, la ruelle d’or (appelée ainsi car anciennement ruelle des alchimistes et joailliers), et encore des jardins. En rentrant à l’hôtel vers 18h nous nous sommes arrêtés dans les très beaux jardins du palais Wallenstein. Nous nous sommes douchés puis nous sommes vite repartis pour le Rudolfinum, nous sommes allés voir un concert de musique classique, avec l’Orchestre Philharmonique de Tokoy. Un vrai rêve ! D’abord parce-que le Ruldofinum est un bâtiment magnifique, ensuite parce-que voir un orchestre connu comme ça c’est génial, avec une qualité de musique superbe, ensuite parce-que sur les trois morceaux, il y en avait un de mes préférés : la 5e symphonie de Tchaikovsky (voir vidéo plus bas pour ceux qui ne connaissent pas). Et en plus de ça c’était gratuit ! Quand nous sommes passé le matin même pour regarder la programmation des concerts du soir, une personne japonaise de l’orchestre est venue nous voir pour nous donner des places gratuites car la salle n’était pas remplie. Nous étions très bien placés, au premier rang du balcon, on voyait très bien. Et quand bien même nous aurions payé pour ces places là, elles nous auraient coûtées 2 euros seulement ! Et oui, la musique c’est une passion là-bas, y’en a partout, comme le foot chez nous ! ^^

Le troisième jour nous étions bien fatigués mais nous sommes quand même montés visiter la colline de Petrin. Nous sommes montés en funiculaire, pour le fun. ^^ Là-haut nous nous sommes promenés dans le parc. Mon amoureux est monté au sommet de la tour de Petrin (une réplique miniatures de la Tour Eiffel) pour admirer la vue d’en haut (pas moi, pour cause de vertige). Ensuite nous sommes allés visiter de monastère Strahov, magnifique également. Surtout la bibliothèque (nous n’avons malheureusement pas eu le droit de prendre des photos). Nous sommes redescendus vers 15h en direction de la place de Lorette voir l’église de Notre-Dame de Lorette, très jolie aussi. Nous sommes enfin revenus vers la vieille ville pour flâner dans les magasins de souvenirs. Prague c’est aussi la ville de l’ambre, du grenat, des marionnettes et des jouets en bois. Et puis nous étions tellement fatigués de marcher (nous n’avons pas une seule fois pris les transports en commun) que vers 18h nous sommes rentrés à l’hôtel pour dormir. Pour le dernier soir, comme nous en avions marre de manger des patates et de la viande (il n’y a presque que ça là-bas) nous avons mangé dans un restaurant italien pas loin de l’hôtel. Puis dodo et départ le lendemain matin pour l’aéroport.

Mais qu’est-ce que c’était chouette ! Je n’ai qu’une envie : y retourner !!! En hiver peut-être, il parait que c’est magique aussi. Voilà voilà. Et pour vous donner envie, voilà un petit diaporama ci-dessous. Dans l’ordre de nos visites normalement, vous ne devriez pas vous perdre. 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.